Sergio Ramiro Ramírez

Sergio Ramiro Ramírez est docteur en Histoire de l’Art, diplômé de l’université Complutense de Madrid.  Sa thèse de doctorat était dédiée au patronages et usages artistiques à la cour de Charles Quint, plus concrètement à la figure de Francisco de los Cobos y Molina, un travail pour lequel il a reçu la mention “cum laude”  à l’unanimité.

Il a été membre  de l’Equipe de projet I+D+i [HAR2015-65166-P MINECO/FEDER] Femenino Singular: las mujeres y las artes en la corte española de la Edad Moderna et fait partie des groupes de recherche [UCM 971718] La corte española: arte, artistas y mecenas e Historia cultural de los Siglos de Oro (HICSOS) de l’Universidad Autónoma de Madrid. Il est auteur de plusieurs articles et chapitres de libres en relation avec ses domaines de recherche. Ceux-ci portent sur les usages artistiques à la cour à l’époque Moderne. Plus concrètement, il s’intéresse au patronage artistique des fonctionnaires royaux et de la noblesse monarchique hispanique, le rôle artistique des femmes ainsi que sur les échanges culturels et artistiques entre l’Italie et l’Espagne.

Sergio Ramiro est désormais sous contrat postdoctoral Juan de la Cierva-Formación au département d’Histoire et Théorie de l’Art à l’Universidad Autónoma de Madrid. Il a également participé à des séminaires et congrès pour diverses institutions en Espagne, au Portugal, au Royaume Uni, et aux Etats-Unis, et a réalisé plusieurs séjours de recherche à l’Universidad de Valladolid  et à l’Ecole  Espagnole d’Histoire et d’Archéologie de Rome. Il effectue actuellement un séjour de recherche postdoctorale au  Courtauld Institute of Art de Londres.